Aller au contenu
La transformation numérique avec Microsoft

Quand les assureurs se tournent vers le Cloud pour prendre en charge leurs scénarios d’usage, ils ne doivent pas seulement tenir compte du coût mais aussi des possibilités de conformité eu égard à leur environnement réglementaire.

business meetingL’assurance est un domaine fondé sur la gestion des risques d’après l’interprétation de données ; c’est un secteur qui demande une puissance de calcul sans cesse croissante pour satisfaire les exigences de déclaration et de conformité réglementaire. Maintenant que les assureurs ont adopté le Cloud, nos clients nos posent des questions précises, notamment :

  • Comment protégez-vous mes données ?
  • Comment utilisez-vous mes données ?
  • Comment pouvez-vous m’aider par rapport à mes besoins de conformité ?
  • Où sont mes données et qui peut y accéder ?
  • Que faites-vous quand le gouvernement demande d’accéder à des données client ?

Tout cela se réduit en fait à une question : « Pourquoi vous ferais-je confiance ? »

Prendre la bonne décision implique de répondre à toutes ces questions, d’examiner les données, d’analyser vos besoins et de trouver le bon partenaire technologique qui assurera votre réussite.

Les régulateurs financiers veulent disposer du droit d’inspection et souhaitent que les entreprises aient un meilleur contrôle sur leur environnement Cloud opérationnel. Dans de nombreux pays, les entités de régulation doivent participer à ces discussions. Même si elles ne le font pas, il est bon d’anticiper et d’entendre « Aucune objection » de la part du régulateur que d’entendre qu’il « désapprouve » votre solution qu’il vient d’examiner.

Les fournisseurs de services Cloud doivent disposer d’une solide structure de sécurité et de bonnes pratiques instaurées pour appuyer leurs services ; il vous faut aussi des outils d’authentification, d’accès, de gestion, de chiffrement, de pilotage et d’élaboration de vos propres solutions sécurisées. Quand vous avez tout cela en main, il est facile d’intégrer sûrement et sans heurt des tiers dans votre environnement virtuel.

Les fournisseurs de Cloud doivent aussi adhérer aux principes fondamentaux de la norme de confidentialité ISO 27018, qui concerne notamment la transparence du traitement et de l’emplacement des données, la communication avec les clients et les régulateurs dans l’éventualité d’une violation et le contrôle accordé aux clients sur la manière dont leurs données sont utilisées.

Une fois un environnement sécurisé mis en place, nous pouvons aider les fournisseurs de solutions à élaborer des solutions peu onéreuses et éprouvées capables de fonctionner dans (ou avec) le Cloud pour générer de la valeur pour votre organisation, vos utilisateurs et votre chiffre d’affaires. La structure sous-jacente et la confiance requise ne sont possibles qu’en élaborant ensemble ces solutions de dimension industrielle, avec les mêmes outils et technologies de la conception à la livraison, et même au-delà.

Apprenez-en davantage en téléchargeant les Perspectives de Microsoft en matière de modélisation des risques dans le secteur de l’assurance